Covid-19, ralentissement avant le déménagement !

Bonjour à toutes, bonjour à tous, quelques nouvelles en ces temps chahutés, en ces temps confinés, en ces temps de ralentissement, en ces temps avec les enfants.

La crise du Covid-19 bouscule les agendas et surtout, espérons le, les consciences.

Remettre les pendules à zéro, pour se rappeler que plus nous fragilisons la biodiversité, la nature, le vivant, plus nous nous fragilisons également. (Certains n'avaient semble-t-il pas encore compris que nous faisions partie du vivant...). Pour se rappeler aussi que l'essentiel n'est certainement pas de courir toute la journée après des chiffres, de s'épuiser derrière son ordinateur ou encore d'enchaîner les réunions comme signe ultime de bon positionnement dans l'entreprise....

Tout ça pour quoi au juste ? Quel est le sens et la valeur des moments sur Terre ? Question existentielle pour quelques uns d'entre nous, nouvelle pour d'autres à l'aune de cette pandémie meurtrière.

Prendre le temps d'être ensemble, avec ses enfants, son mari, sa femme. Prendre le temps d'être avec soi, sans injonction extérieure (parce que sur les réseaux sociaux le confinement rime plutôt avec séance de sport à gogo, alcoolisme revendiqué en vidéo conférence et tutos pour être un chef étoilé !). Jouer à des jeux, ne rien faire du tout, ranger sa maison, ranger son propre intérieur, ça fait du bien !

Tout ça vient néanmoins avec un petit d'adaptation ! Forcément. Quand j'ai su que beaucoup d'artisans s'arrêtaient, que les magasins de bricolage étaient fermés, que nous n'aurons pas la cuisine ni les placards, que nous serions tous les quatre ensemble constamment sans pouvoir sortir, que nous ne pourrions pas déménager avec les copains, que nous devions payer un loyer de plus.... il y a eu un moment de désolation.

Alors, où en sommes-nous ?

Déjà, bien portants, en bonne santé et plein de gratitude envers nos soignants notamment. En famille, avec la chance d'avoir un jardin, en mode pause avec l'entreprise.

Côté travaux, le chantier a franchement changé de tête ! Le terrassement a été terminé ainsi que le chemin d'accès, c'est beaucoup plus propre, plus fini et cela met en valeur les maisons.

D'ailleurs les enduits extérieurs ont été réalisés à la chaux et talochés. C'est sympa, des parties en pierres apparentes et briquettes viennent apporter une touche "ferme agenaise" qui me plaît tant.  Sébastien et moi avons fini de poser le parquet flottant dans les deux maisons ! Un parquet choisi pour sa qualité et surtout ses critères écologiques (marque Meister).  Il nous reste à faire les plinthes, et toutes les finitions (rideaux, stores, ameublement etc.) Cela prendra le temps que ça prendra, surtout avec le confinement.

Côté artisans, les plafonds chez nous sont à faire, ainsi que les murs de la maison pro au badigeon à la chaux. Il manque des couches, le résultat n'est pas top. En revanche, l'enduit de finition à la terre est très beau, très lumineux.

Nous déménageons quoi qu'il arrive à la fin avril. Nous allons le faire à deux, avec les enfants. Tous les jours ou presque nous emmenons des cartons (je précise que nous habitons à 1km5 du chantier et respectons tous les recommandations et gestes barrière, si un artisan est présent, nous n'y allons pas).

Nous allons vivre en mode camping, sans placard pour ranger nos affaires, les cartons feront l'affaire, sans cuisine chez nous, nous irons cuisiner dans l'autre maison avec sa cuisine et du mieux que l'on pourra, heureux d'y être enfin et prêts à se remémorer ces aventures en famille dans le futur. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog